Oc, Occitanie

Occitanie

RIO+20 : l’engagement des Petits Débrouillards pour les 20 ans du sommet de Rio

lundi 12 septembre 2011 / libellé : Développement durable par Maxime More-chevalier , Patrice Gesbert / Ouebmaster

Rio+20 en région Languedoc-Roussillon


La plupart des rassemblements internationaux font l’objet d’une couverture locale et régionale à travers des visio-conférences. La participation à de telles dynamiques permet de faire émerger des parcours militants sur les questions citoyenneté et de solidarité internationale.

D’autre part, il s’agit également d’augmenter d’un niveau l’implication géographique et la réflexion sur des sujets comme :
- le développement des partenariats politiques avec les pays du sud,
- le fait de favoriser et de faire le lien entre local et global,
- se situer par rapport aux autres acteurs de la société civile.

Pour le réseau Petits Débrouillards, les Forums Mondiaux sont des espaces et des occasions pour les organisations locales de tisser des liens « politiques » et de renforcer leur profondeur d’action, en ayant l’opportunité d’inscrire leur initiative dans un mouvement global de convergence. Il s’agit donc, aujourd’hui, de mettre en place des stratégies d’alliances de travail entre organisations régionales.

En Languedoc-Roussillon la réflexion se pose sur des sujets tels que :
- les liens entre économie et écologie, la gestion durable des ressources,
- le développement d’une économie sociale et solidaire,
- la démocratie participative, les droits humains, les migrations,
- le processus des Forum Mondiaux.

Rio+20 nous offre donc l’opportunité de mobiliser des acteurs locaux et leurs partenaires pour contribuer à ces grandes rencontres mondiales d’acteurs de la société civile promoteurs d’alternatives pour un monde plus juste et plus solidaire.


Consultez le site du Sommet de Rio+20 pour plus d’informations.

 [1]

Notes

[1] Les sommets de la Terre sont des rendez-vous internationaux décennaux entre dirigeants mondiaux qui se déroulent depuis 1972. Le plus important fut celui de Rio de Janeiro en 1992, pendant lequel les priorités mondiales ont été fixées en présence de plus d’une centaine de chefs d’état et de 1500 ONG. Il s’est conclu par la Déclaration de Rio qui a fixé les grandes lignes pour une meilleure gestion de la planète, faisant progresser la notion de droits et de responsabilités des pays dans le domaine de l’environnement.

Vingt ans plus tard, le prochain sommet aura lieu dans cette même ville, du 4 au 6 juin 2012. Depuis l’avertissement en 1972, issu d’un rapport du Club de Rome sur un possible épuisement des ressources naturelles, on ne peut pas dire que beaucoup de conférences internationales ont pu inverser le processus (destruction des écosystèmes naturels, prélèvements excessifs sur les ressources, déclin de la biodiversité, érosion et dégradation des sols, exploitation inconsidérée des stocks d’énergies fossiles, surexploitation des ressources en eau douce, empoisonnement chimique, propagation d’espèces invasives, réchauffement dû à l’effet de serre).

Trouver une association près de chez vous

Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Bourgogne-Franche-Comté Île de France Occitanie Limousin Grand Est Midi-Pyrénées Hauts de France Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'Azur Rhône-Alpes Guadeloupe Réunion

RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP