Cités Débrouillardes, sorties dans les labo, ateliers réguliers : la médiation dans les quartiers vers les petits comme les grands !
En 2018, les trois médiateurs de quartier de Montpellier ont développé de nombreux projets. Objectifs : créer du lien et “faire avec”.

Petit Bard-pergola, Près d’Arènes et Mosson, trois quartiers montpelliérains sur lesquels les médiateurs de l’équipe héraultaise ont co-construit des projets tout au long de l’année 2018.

Pour sa sixième année consécutive, Maxime More-Chevalier a inscrit son action dans la continuité, renforçant toujours plus les partenariats avec les acteurs locaux sur le quartier Petit Bard. L’an dernier, les actions ont été diverses : ateliers réguliers numériques, accompagnement scolaire, cités débrouillardes et accompagnement de volontaires en service civique.

De son coté, Véronique Ribeiro sur le territoire de Près d’Arènes a, elle aussi, multiplié les actions : ateliers de rue et réguliers en maisons pour tous, accompagnement de jeunes autour d’un projet radio, cité déb sur le numérique avec les jeunes du Labo Maker…

Enfin, Nolwenn Leboyer, nouvelle recrue depuis décembre 2017, a développé des projets sur le quartier Mosson. Objectif : être identifiée par les partenaires, coconstruire et aller vers le grand public (jeune comme adulte). En 2018, elle a développé des projets autour de deux ateliers réguliers, valorisés lors du Festival “Aux Sciences citoyennes” à la Maison des Sciences de l’Homme Sud. La médiatrice s’est également inscrite dans les réseaux partenaires afin d’être toujours plus en lien avec le terrain.
Visite de labo, sorties nature, constructions collectives, cités deb inter-quartiers…

L’ensemble des actions de médiation est à retrouver dans les bilans ci-dessous.